Oui !

Publié le par Nelly

80x100 cm
80x100 cm

Voici ma dernière toile : son nom est " OUI "…!

Pourquoi oui? .. Parce que c'est venu comme ça, comme une sorte de lâcher prise, d'acceptation…. Je ne sais pas encore ce que ça signifie vraiment, quelle réponse cette toile est venue m'amener, de quel "oui" il s'agit…. Je pensais savoir, mais je pense trop . Alors le temps me donnera la réponse, comme à chaque fois…
Ici, on retrouve le cervidé, très présent ces dernières années dans mes tableaux. Le cervidé symbolise La force de vie, la renaissance, le médiateur entre la terre et le ciel, le soleil levant…. L'intuition aussi, les "antennes" !
Et puis il y a la rose…. L'unique en soi ….L'amour…
Et puis il y a les spirales, énergie de vie!
Et puis il y a le contact, l'échange de regards, le langage silencieux……
Il y a tant de choses! .. Je laisse le temps au temps….

Je voudrais juste joindre un extrait du prit prince qui m'a toujours marquée, et qui m'est revenu alors que je peignais ce tableau….

"Le petit prince s'en fut revoir les roses:
- Vous n'êtes pas du tout semblables à ma rose, vous n'êtes rien encore, leur dit-il. Personne ne vous a apprivoisé et vous n'avez apprivoisé personne. Vous êtes comme était mon renard. Ce n'était qu'un renard semblable à cent mille autres. Mais j'en ai fait mon ami, et il est maintenant unique au monde.
Et les roses étaient bien gênées.
- Vous êtes belles, mais vous êtes vides, leur dit-il encore. On ne peut pas mourir pour vous. Bien sûr, ma rose à moi, un passant ordinaire croirait qu'elle vous ressemble. Mais à elle seule elle est plus importante que vous toutes, puisque c'est elle que j'ai arrosée. Puisque c'est elle que j'ai mise sous globe. Puisque c'est elle que j'ai abritée par le paravent. Puisque c'est elle dont j'ai tué les chenilles (sauf les deux ou trois pour les papillons). Puisque c'est elle que j'ai écoutée se plaindre, ou se vanter, ou même quelquefois se taire. Puisque c'est ma rose.
Et il revint vers le renard:
- Adieu, dit-il...
- Adieu, dit le renard. Voici mon secret. Il est très simple: on ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux.
- L'essentiel est invisible pour les yeux, répéta le petit prince, afin de se souvenir.
- C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.
- C'est le temps que j'ai perdu pour ma rose... fit le petit prince, afin de se souvenir.
- Les hommes ont oublié cette vérité, dit le renard. Mais tu ne dois pas l'oublier. Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. Tu es responsable de ta rose...
- Je suis responsable de ma rose... répéta le petit prince, afin de se souvenir."

Publié dans Mes Toiles-étoiles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article