Ma démarche artistique

 
  ..."Prendre le temps, se poser et regarder....
     Respirer... Sentir et ressentir...
     S'ouvrir au monde, à l'Essentiel, vivre...et créer."

    L'Art est pour moi une forme de vie, ou plutôt la vie même, et la peinture est une expression de cette vie, un moyen d'en parler. De la même manière, j'aime toutes les formes de création, j'ai besoin de créer pour me sentir vivante...
A travers mes toiles, je raconte mon histoire, et ma vision, ma perception des choses. Le guide de ma main, c'est l'émotion, celle qui passe par le coeur et par l'instinct. Le mental et la raison y ont une place secondaire. Ma peinture est un voyage intérieur, un travail sur les émotions et sur les ressentis : je reçois des images de  tous ces paysages intérieurs, ces sensations, et j' essaye de les restituer de la manière la plus fidèle possible.
L'inconscient prend le pas sur le conscient, et mes toiles me racontent des choses que je ne comprends pas immédiatement et qui me surprennent: je ferme les yeux, et j'ouvre le troisième!... Comme le dit Oscar Wilde, "il y a deux espèces d'artistes: les uns apportent la réponse, les autres la question. Il faut savoir si l'on est de ceux qui répondent, ou bien de ceux qui interrogent. Il y a des oeuvres qui attendent et qu'on ne comprend pas pendant longtemps : c'est qu'elles apportent des réponses à des questions qu'on n'avait pas encore posées. Car la question arrive souvent terriblement longtemps après la réponse."
    En créant, je suis le témoin de moi-même, et mes créations sont comme des miroirs, ils me reflètent. Pourtant, à travers la création, je recherche la vie, et même l'immortalité : je me sens vivante quand je crée, parce que créer, c'est conjurer la mort, et conjurer la mort, c'est vivre : c'est pourquoi mon but ultime est de devenir un jour ma création: ce jour là, je cesserai de créer, pour uniquement VIVRE... Je ne serai plus spectatrice de moi-même, mais actrice de ma vie... Je serai née!..

 
        "Créer, c'est conjurer la mort :
        Qu'en pensez-vous?"

    J'ai besoin d'être possédée par ma création, en quelque sorte prise en main par moi-même. C'est pourquoi mes tableaux sont souvent grands : ils deviennent le guide, et moi l'objet. C'est une manière d'en faire mieux partie, de m'y intégrer totalement.Je leur donne vie, et je deviens un morceau de cette vie : toujours ce besoin de me fondre en moi-même, et de faire de ma vie une oeuvre d'art, pour rechercher l'immortalité, la vie... Rester vivante à travers un témoin de moi-même!
    Techniquement, je suis autodidacte : c'est à mes yeux le seul moyen de se réaliser vraiment, de rester dans sa vérité.Mes compositions n'existent pas pour être belles, mais pour raconter leur histoire, transmettre leur énergie. L'amour en fait partie, et en est l'essence même : c'est lui qui m'inspire, même s'il passe par la souffrance ou la colère. Mon travail est symbolique avant tout : les couleurs, les formes, les lignes, la pureté du blanc, la lumière..

 
    "L'importance capitale du blanc.
    L'ouverture, l'Energie
    La lumière, le Tout...
                                  Capter cette Essence,
                                    Y laver son Coeur,
                                       son Esprit,
                                             son Ame...."

     Chaque élément est vivant et a sa signification propre. J'ai un rapport très particulier avec la couleur dans mon travail et dans ma vie : elle me parle, elle est une entité à qui je m'adresse et qui est le témoin même de mon existence : je ne la choisis pas, c'est elle qui me guide, et le choix d'une couleur n'est jamais un hasard : il vient de cette partie inconsciente qui me prend par la main et m'amène à créer, à diffuser cette énergie très particulière au travers de mes toiles : elles sont porteuses de cette charge d'énergie importante et sacrée, que ceux qui y sont sensibles recevront ..Je ressens physiquement le besoin d'une couleur, à tel point que je peux en saliver! A chaque passage important de ma vie correspond une couleur, et j'ai besoin de porter cette couleur et pas une autre, pour sa vibration...
 
        "Peintre du bonheur et de ceux qui y croient:
        Y croyez-vous?"

    Je ne peux pas peindre n'importe quand ni n'importe comment. Si je suis totalement repliée sur moi-même et fermée aux influences extérieures, si ne reçois pas pleinement la vie qui est autour de moi sous toutes ses formes, je ne peux plus peindre, je ne sais plus peindre. Je ne peux pas uniquement parler d'ouverture d'esprit, cela va au-delà.J'ai besoin d'être totalement ouverte et à l'écoute, en quelque sorte "mariée" à l'univers, et alors, je reçois. Créer, c'est un raccourci entre Dieu et moi, j'ai l'impression de le toucher du doigt, c'est comme une prière!...Quand je parle de Dieu, je parle de cette force d'amour et de vie qui habite tout être et toute chose, et dont nous sommes tous un morceau...... Je  reçois ceci  comme un cadeau, et c'est comme un cadeau que mes compositions ont besoin d'exister..
 
                 " Pourquoi je peins souvent des yeux fermés?
     Parce qu'ainsi, on voit  au-delà des apparences, avec  l'Autre regard.
             Le regard du coeur, qui voit les âmes..."

    Pour être capable d'être ainsi en lien, je recevoir puis de créer, je mets en place toutes les conditions pour me retrouver au calme. J'ai besoin de prendre le temps, de me poser, de respirer.. D'ouvrir mes oreilles extérieures et intérieures pour écouter, percevoir, recevoir. J'aurais besoin de cet état de quasi-méditation tout le temps pour me retrouver et me recentrer, pour pouvoir créer comme je le désire. Malheureusement, cela est difficile, car dans notre société, tout va de plus en plus vite, c'est une course effrénée vers la perte d'identité. Alors, je vais à l'essentiel dans chaque acte qui compose ma vie, et dans mon travail également, je vais à l'essentiel : mes tableaux ne sont pas chargés de détails, ils résument en quelques symboles les perceptions les plus importantes.
 
        "Créer, c'est exprimer l'Essentiel, l'Amour, Dieu..."

    J'ai besoin d'être spectatrice du monde. J'aime me promener seule pour pouvoir écouter, regarder. Les êtres comme les paysages, les merveilles quotidiennes que nous offre Dame Nature : je suis boulimique de toutes ces émotions qu'elles provoquent en moi!.. Pas besoin de parler, juste écouter et regarder, prendre du recul, sentir et ressentir. Alors, je sens combien nous sommes tous interdépendants les uns des autres, et aussi combien nous sommes des parcelles de vie dans l'univers : je sens l'inconscient collectif du monde...
 
        "On est Rien du Tout,
        on est Tout du Rien : interdépendances...
        Ce sont les petits Riens qui forment le grand Tout..."

    Pour moi, la peinture et la musique ne font qu'un.Elles sont les deux pôles d'une même vibration, et il est extrêmement rare d'entendre le silence chez moi. Je peins et je vis en musique, et quand je suis contente de mon travail, j'entends toujours de la musique résonner en moi!

    ....Je sens que le monde change, que les mentalités évoluent. Nous entrons dans une ère nouvelle, encore fragile,  où l'on perçoit que quelque chose est en train d'arriver qui nous échappe encore. L'homme va devoir reprendre conscience des vraies valeurs, celles qui viennent du coeur. L'amour de tout, de tous, de soi aussi, cet amour de qui tout découle . La société adolescente va évoluer vers une prise de conscience, qui ne demandera qu'à s'incarner si nous avons la volonté de faire remonter cette vérité à la surface de notre être. A travers l'Art, ce changement se fera également sentir, et l'artiste puisera ses techniques au fond de lui, pour pouvoir exprimer sa Vérité, nue, essentielle.

 
        " Pourquoi des nus, souvent?
        Parce que nu, on ne se cache derrière rien.
        On est Soi, vraiment."

    Nous avons tous, enfant, cette qualité de vie et d'expression qu'est l'Art : il suffit de la laisser s'exprimer, pour lui rendre sa place!....Place aux  Artistes de la vie, qui sentiront et reproduiront le coeur des choses à travers leur propre coeur : que d'amour en perspective!

    Doux rêve, me direz-vous? Mais qui définit l'avenir, sinon l'homme? Il suffit de vouloir prendre conscience, de faire son choix, et d'avancer un pied , le premier pas vers l'amour : vous verrez, les autres suivront...